Transports 2030, un plan stratégique pour l’avenir des transports au Canada : Le transport écologique et innovateur

De Transports Canada

Ce que nous ont dit les Canadiens :

  • Il faudra concevoir des outils stratégiques publics à long terme. Le gouvernement n’a pas à investir la totalité des capitaux dans les transports écologiques, mais il doit établir des cadres pour que les propriétaires des capitaux obtiennent un rendement sur leur investissement.
  • Il faudra utiliser des mesures incitatives et des règlements afin d’encourager la réduction de la pollution causée par le carbone, pour que les utilisateurs passent à des modes de transport plus efficaces comme les transports ferroviaire et maritime, et afin d’encourager les exploitants à fournir des transports plus efficaces en adoptant entre autres de nouvelles technologies.
  • Il faudra rechercher des possibilités de réduction de la pollution dans tous les modes de transport, en ayant notamment recours à des carburants de rechange et à l’électrification, et cibler les efforts sur les corridors et les liaisons intermodales.
  • Il faudra que les règlements gouvernementaux favorisent l’innovation plutôt que lui nuire. Les règlements appuieraient ainsi la politique de développement économique. Dans le cas des véhicules aériens non habités (UAV), la souplesse de la réglementation a grandement contribué à la mise à l’essai des technologies.

Notre objectif :

  • Réduire les impacts environnementaux, y compris la pollution de l'air, et adopter de nouvelles technologies afin d’améliorer la vie des Canadiens.

Prochaines étapes

  • Nous collaborerons avec les provinces et les territoires par l’intermédiaire d’un cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques, afin de nous assurer que nous faisons tout en notre pouvoir pour favoriser le passage à un réseau de transport à faibles émissions de carbone.
  • Nous ferons la promotion d’un réseau de transport qui peut s’adapter aux changements climatiques. Cet aspect est très important pour le Nord du Canada, où le dégel du pergélisol nuit à l’efficacité et la sécurité de l’infrastructure en place et pose des problèmes pour les activités d’entretien.
  • Nous continuerons à tenter d’établir un équilibre adéquat quant à la réglementation sur la technologie des UAV. Les UAV contribuent à l’amélioration de la recherche scientifique, de l’exploration et des opérations de sauvetage. Nous croyons qu’une solide industrie des UAV aura besoin de règlements prévisibles et applicables qui favorisent la sécurité et la croissance économique.
  • Nous appuierons l’utilisation sécuritaire et l’arrivée imminente de véhicules connectés et automatisés sur les routes publiques, afin d’améliorer la sécurité routière; de réduire la congestion; d’accroître la mobilité; de protéger l’environnement; et de favoriser les possibilités économiques pour les entreprises canadiennes.
  • Nous veillerons à ce que nos actions concordent avec les priorités du gouvernement, notamment la phase 2 du plan d’infrastructure du Canada, un cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques, et un programme d’innovation national.

Liens connexes

Date de modification :